La colère

cecilia berton Par Le 15/08/2021 0

Alors que le bienfait des émotions positives a été expliqué dans un billet précédent, nous voyons ici que la colère est toxique sur le long terme sur le plan physiologique en augmentant les risques d'AVC et d'infarctus du myocarde. Les australiens ont précisé qu'une forte colère pouvait augmenter par 8 le risque d'infarctus. Elle peut non seulement déclencher une maladie mais aussi l'aggraver si elle est déjà présente. D'ou l'importance de savoir accueillir les émotions pour mieux s'en libérer.

 

Ajouter un commentaire

Anti-spam